ALONE IN THE DARK

Répondre

Vote

Le sondage s’est terminé le 03 juil. 2017, 14:22

J'aime
6
9%
J'adore
60
91%
 
Nombre total de votes : 66
Mathilde
Messages : 20
Enregistré le : 27 févr. 2017, 23:48

23 juin 2017, 14:22

Écrit par : David Azoulay

***Élu meilleur script par 66 voix***


(Arthur est en mission dans une grotte basé au sud de la Bretagne pour y trouver la Corne d'abondance. Mais plusieurs obstacles l'empêcherons d'aller au bout de son objectif...)

Arthur : Mais... ?! Qu'est ce que vous foutez-là trou du cul ?!
Perceval : Bah j'sais pas ! On m'a dis "Seigneur Perceval tatati-tatata", comme quoi j'devais vous rejoindre dans la grotte de Carlsberg pour vous secondez...
Arthur : La grotte de ? Carlsberg ?! Vous êtes sûr d'avoir compris ça ?
Perceval : Ah oui, oui.
Arthur : ... Vous vous foutez d'moi gros blaireau ?!
Perceval : Bah non Sire...
Arthur : LA GROTTE DE PADRAIG ABRUTIS !!! J'ai demandé à Lancelot de vous lire le message qui vous était destiné afin de vous avertir que les Seigneurs Calogrenant et Dagonet auront besoin d'un coup de main pour venir à bout des Gobblins !!
Perceval : Ah... merde ! Pourtant c'était au mot près Sire hein, donc pour le coup c'est pas vot'faute.
Arthur : AH NON MAIS C'EST SURNATUREL A LA FIN !!!
Perceval : Bah du coup Sire, j'peux rester avec vous ? Comme ça vous pourrez continuer à m'apprendre des trucs...
Arthur : Mais au bout d'un moment vous me prenez pour qui, vous ? vot'tata ?!
Perceval : Bah non c'est pas possible ma tante est morte y'a dix ans...
Arthur : Mais on s'en fout !
Perceval : Sans le faire exprès, elle avait marché sur une chenille au bord d'une falaise, alors qu'elle était pieds nus, elle a fais un bond à cause de la douleur puis elle est tombé dans le vide...
Arthur : Et moi qui me pose la question tous les jours depuis plus de quinze ans à savoir comment faites-vous pour être encore en vie...
Perceval : Bah j'suis nettement moins con que la majeure partie de ma famille, je dirais même que je suis le plus intelligent de tous.
Arthur, étourdi : 'Vache !... Bon bref, pour en revenir, vous croyez que j'ai qu'ça à foutre d'essayer de vous apprendre des choses alors que vous ne pané jamais rien ?!
Perceval : Bah quand même j'ai compris là, vous ne parlez pas du poisson qu'on fait frire dans de...
Arthur, lui coupe la parole : Ecouter moi bien s'pèce de con ! Vous allez vous grouillés de rentrer à Kaamelott, vous allez chercher des arcs et des flèches ainsi que de l'huile pour pouvoir les enflammés et vous allez vous bougez les miches en sautant sur vot'cannasson et rejoindre Calogrenant et Dagonet A LA GROTTE DE PADRAIG !!!!!!
Perceval : Ok ok, faut pas trop vous impatienter Sire, y'a quand même deux jours de marche pour rentrer à Kaamelott en partant d'ici...
Arthur, choqué : Qu.. ?! ... Parce que vous êtes venus ici à pied ?!
Perceval : Oui pourquoi ?
Arthur : Quoi pourquoi ?! Vous n'avez pas de chevaux, débile ?!
Perceval : Bah non, je les ai tous vendus à Karadoc, comme je partirais à la retraite dans pas longtemps, j'en aurais plus besoin de ces bourrins-là...
Arthur : AH NON ! AH NON ! NE RECOMMENCEZ PAS AVEC CETTE HISTOIRE OU J'VOUS ENFONCE MA DAGUE DANS VOT'CABOCHE !!!
Perceval : Bon bon... j'y vais maint'nant donc ?
Arthur, levant les yeux au ciel : Ah ben non, dans deux semaines...
Perceval : Ah, d'accord... mais dans deux semaines à partir de quel jours ?
Arthur : MAIS EVIDEMMENT QUE VOUS Y'ALLEZ MAINT'NANT DEBILOS ! MAGNEZ-VOUS L'FION OU J'VOUS COUPE EN DEUX !!!!!

(Perceval s'exécute à toute vitesse... Et Arthur poursuit sa mission.)

Arthur : On y voit comme à travers une pelle là-d'dans !
Léodagan : Mais... Qu'est-c'que vous faites-là, vous ?!
Arthur : Beau-père ?!?
Léodagan : Bah merde alors, vous vous êtes pommé ou quoi ?!
Arthur, dépité : Oh non mais c'est pas vrai mais vous êtes combien à être débile comme vos pieds vous tous là ?!
Léodagan : Euuuh si c'est de moi qu'vous parlez ça risque de mal se mettre mon bon souverain...
Arthur, agacé : Je vous ai dis de me rejoindre dans trois jours au couché du soleil, vous aviez compris quoi vous ?!
Léodagan : Mais j'en sais rien moi, j'vous écoute jamais toute façon ! Puis ça me permettait de sortir du château pour ne plus supporter la machine qui me sert de femme...
Arthur : Mais j'en ai rien à foutre de vos problèmes, vous faites c'que j'vous dis et puis c'est tout !
Léodagan : Bah maintenant je suis là, j'vais pas crapahuté dans l'autre sens pour vous faire plaisir hein !
Arthur : Oh non mais c'est pas vrai...
Léodagan : Bon on fais un feu d'camp ou on s'met au boulot ?
Arthur : Non mais j'suis démuni là, ça m'scie les nerfs...
Léodagan : Bon moi je remarque que vous êtes entrer dans cette grotte par la sortie... pardonner-moi d'me répéter mais vous êtes quand même hors-normes hein !
Arthur : Mais qu'est ce que vous m'chantez encore, vous ?!
Léodagan : Nan mais sans déconner, que vous n'ayez pas la science infuse d'accord, mais faites en sorte que ça ne se remarque pas parce que vous allez de'v'nir une légende et pas dans le bon sens du terme hein !
Arthur : Merlin m'a dis que c'était de mon côté l'entrer de la grotte alors vos remarques vous vous les carrés ou j'pense beau-père !
Léodagan : Moi c'est Venec qui m'a dis la même chose, la différence surtout c'est qu'il m'a dis que c'était de votre côté la sortie...
Arthur : Tiens dont... Et par quelle prouesse j'vous prie ? Vous êtes passer par où pour arriver jusqu'à la grotte ?
Léodagan : Bah j'suis passé par Hantonne et j'ai coupé par la forêt pour être à Badbury donc, question logique...
Arthur : Question logique vous êtes une vraie bille beau-père, vous auriez dû passer par Sarum pour descendre à Badbury, c'était plus simple et les routes sont pavés...
Léodagan : Bah justement, je voulais les éviter vos salop'ries d'routes pavés, puis commencer pas à me courrir avec ça, on en a déjà parler hein !
Arthur : Bon toute façon vous allez vous tirez parce que je veux continuer seul.
Léodagan : Ah! c'est là qu'vous allez m'dire que y'a vot'nom gravé à l'entrer de la grotte c'est ça ?
Arthur : Bah je sais pas à vous d'me dire puisque soit disant vous êtes passé par l'entrer...
Léodagan : MAIS C'EST PAS POSSIBLE D'ENTENDRE CAAAA !!!!
Arthur : DECARREZ D'ICIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII !!!!!!
Léodagan : ET PUIS MERDE LA !!!
Arthur, reprenant son souffle : Sans déconner, tirez-vous d'votre plein gré avant qu'ça dégénère...
Léodagan : Bon ben j'vous laisse, là ! sans regret ! Puis si vous pouviez vous perdre dans vot'grotte ça nous arrangerait bien, comme ça vous nous les lâcheriez un peu...
Arthur : Z'allez m'fout'le camp oui ?!
Léodagan : Tiens, j'vais passer par là puisque c'est la SORTIE... Bonne journée !!
Arthur : Putain mais non, mais je ne peux pas me farcir des débiles à tous les étages mais merde MAIS QU'EST CE QUE J'AI FAIS AU CIEL ?!!
(Et à ce moment-là... la Dame du Lac surgit de nulle part !)
Arthur : HAaAaA !! ... MAIS C'EST PAS VRAI !!!!
Dame du Lac : Mais ne vous énervez pas oulâlââ !
Arthur : AH ! ALORS ATTENTION HEIN, C 'EST PAS L'MOMENT D'ME FAIRE CHIER J'VOUS PREVIENS !!!
Dame du Lac : Mais qu'est ce que vous avez encore ?! Pourquoi vous ruminez ?
Arthur : Y'a que je suis entourée de glandus con comme des portes et qui sont censé être mes chevaliers pour pouvoir apporter la lumière divine, la mission sacrée, le Graal pour tous les pécores du Royaume de Logres et qu'il n'y en a pas un pour racheter l'autre ! J'me farcis que des tarés du matin au soir et du soir au matin sans que ça avance et j'en ai ma claque !
Dame du Lac : Bah oui mais bon j'vous rappelle quand même que c'est vous qui les avait choisis...
Arthur : 'Manquez pas d'souffle !
Dame du Lac : Allez, j'vais vous aidez moi, j'vous guide !
Arthur : Ah non, bien aimable mais je préfère me débrouiller tout seul...
Dame du Lac : Bah pourquoi ?!
Arthur : Parce que je préfèrerais toujours suivre mon instinct au vôtre si vous voyez c'que j'veux dire...
Dame du Lac : Ah ben bravo ! Je reconnais là votre délicatesse légendaire ! Si c'est ça je m'en vais !
Arthur : Ah ben vous parlez d'une menace! Si j'devais vous parlez comme une pécore pour ne plus vous voir, vous auriez pas fini d'm'entendre !
Dame du Lac : Mais euh !
Arthur : Mettez-vous d'accord avec vos collègues concernant le Graal déjà, qui soit dit en passant serait une corde d'abondance hein...
Dame du Lac : Ben justement j'voulais vous en parler en fait...

(A la suite de cette phrase de la Dame du Lac, Arthur jete Excalibur à terre et prend une longue inspiration...)

Arthur : Si c'est plus une corne d'abondance... j'me démerde pour vous faire bannir de vot'plan astral...
Dame du Lac, embarrassé : Hum... Ho ! J'ai failli oublier, j'vous ai fait, un genre de cake ! ...
Arthur : (Très long soupir...)
Modifié en dernier par Mathilde le 30 juin 2017, 15:47, modifié 1 fois.


Avatar du membre
Alice de Logres
Médiatrice officielle
Messages : 55
Enregistré le : 26 févr. 2017, 00:52

30 juin 2017, 15:34

C'est hyper! Je me suis crue dans Kaamelott. Je voyais les personnages et tout! Merci Machin, jme suis fendue le gosier :-)
On a une autorité naturelle, il faut en profiter... Je suis sûr que même à poil, on ferait toujours chef.
Avatar du membre
benjamin.mathieu
Messages : 7
Enregistré le : 03 avr. 2018, 16:00
Localisation : Au fond à droite... oui presque... lààààà c'est là !

10 avr. 2018, 13:20

Mais c'est que c'est vraiment très bon tout ça ! On s'y croirait !

Bon, j'étais pas sur le groupe à l'époque donc pas eu l'occasion de voter ni de ramener ma fraise des bois, mais promis je vais prendre le temps de lire les autres. Déjà que le détournement avec le sieur Koffel et RomRon m'a bien fait marrer, je pense que j'ai quelques bons moments devant moi !

A propos de ramener ma fraise, j'ai un vague souvenir d'une charte causant de notre respect commun de la langue... si je puis me permettre (et vu la réactivité dans cette région je pense que je ne prends pas trop de risque, personne ne lira ça !) il serait peut-être opportun de faire relire les textes à une ou deux personnes avant de les poser ici. Pour KAC je dis pas, les tagazous du groupe vont pas non plus vous (les admimodos) soumettre chaque script, chaque fiction. Vous avez autre chose à foutre et tant que c'est pas farci de fautes...

En revanche ici, on a plus le temps quand même, non ? Je dis ça parce que ce texte j'ai pris du plaisir à le lire,mais il m'a procuré presque autant d'agacement que de plaisir. Des petits trucs de rien du tout mais à force de fautes de conjugaison, bah mes yeux ont commencé à saigner, et là j'ai un coton sur chaque œil pour éponger et c'est vraiment pas pratique pour écrire !

Alors vous me direz, mais qu'et-ce qu'y vient nous emmerder le nouveau là ? Et bien je viens pas seulement gueuler hein ! Je propose mon aide en cas de besoin. Dans les maisons d'édition il y a des relecteurs... on est pas chez Flammarion je sais mais si besoin je peux aider.

Voilà c'était tout... ah ben non, j'allais oublier : Merde !
Saeba_san_off

16 avr. 2018, 10:46

Ah ba c'est gentil de vous proposez et on va voir mais c'est noté quand même.
Répondre